Accueil > Les révolutions scientifiques > Les cerveaux divisés

Les cerveaux divisés

lundi 15 avril 2002

Le docteur Roger W. Sperry, prix Nobel de médecine, étudiait les conséquences sur des chats et des singes de la séparation chirurgicale des deux hémisphères.

Chez les mammifères le lien qui connecte les deux hémisphères s’appelle le corps calleux. c’est un énorme faisceau de fibres nerveuses, constitué, chez l’homme, de 200 millions de neurones. le sectionnement de cette connexion, ainsi que celui d’un corps plus petit situé en avant et appelé commissures antérieures, isole un hémisphère de l’autre.

En 1940 un chirurgien américain avait pratiqué cette opération sur des patients atteints d’épilepsie grave. les crises disparurent quasiment et les patients purent reprendre une vie quasi normale. comme on leur avait sectionné le corps calleux et les commissures antérieures ils furent appelés les "commissurotomisés".

15 ans plus tard, le docteur Sperry, ayant eu connaissance de ces cas, décida de leur faire passer des tests pour essayer de comprendre ce qui se passait dans leurs cerveaux divisés. ces tests mirent en évidence une des plus formidables particularités du cerveau humain : l’asymétrie cérébrale fonctionnelle. l’homme est le seul être vivant dont les deux hémisphères ne font pas le même travail !