Accueil > Introduction

Introduction

Nos deux cerveaux n’ont pas la même façon de connaître et de comprendre le monde. L’un, le gauche, l’analyse sous l’angle de la raison et de la logique scientifique, l’autre, le droit, en perçoit les faisceaux d’harmonie. Aujourd’hui de nombreux signes laissent penser que le passage à une dimension supérieure de la connaissance nécessite la mise en relation maximum de nos deux cerveaux, la mise en connivence, en complicité de nos deux façons de percevoir le monde.